Évitez ces 7 tactiques de référencement faciles mais stupides

0
(0)

Il y a beaucoup d’articles et de personnes qui font la promotion de « solutions rapides de référencement » sur Internet.


Une recherche rapide sur Google pour « tactiques de référencement » renvoie environ 14 100 000 résultats en moins d’une seconde. Mais s’il y a une chose que les dernières décennies nous ont appris, c’est qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on lit en ligne. Certains des conseils en matière de référencement que vous trouverez seront dépassés, inexacts, voire tout simplement stupides.

Ces recommandations et tactiques peuvent être fondées sur une mauvaise compréhension par l’auteur du fonctionnement de la recherche. Elles peuvent être le résultat d’un manque d’expérience ou de connaissance du secteur. D’où qu’elles viennent, voici une liste de sept de ces tactiques de référencement stupides à éviter pour qu’elles ne nuisent pas sérieusement à vos performances de référencement à long terme.

1. Stratégie de référencement à la chaîne

Je définis le « référencement à la chaîne » comme une personne ou une agence qui utilise exactement les mêmes tactiques pour chaque client, sans aucune personnalisation. Beaucoup de grandes agences de référencement utilisent cette stratégie pour leur division PME parce qu’elle est efficace à gérer. En général, après que le site a subi sa première série d’optimisations sur la page, les tactiques de routine comprennent le blogging et le paiement de liens.

Cependant, ce n’est pas parce que c’est facile que c’est toujours la meilleure solution. Ce type de stratégie peut être fructueux pendant une courte période, mais à moins qu’il n’y ait aucune concurrence, le site web est condamné à connaître un plateau de croissance. Ce qu’il faut faire à la place. Au lieu de s’enliser dans cette stratégie routinière « basée sur les tâches », concentrez-vous sur la recherche de moyens uniques d’apporter de la valeur au public de votre site Web.

Cherchez à savoir quel est le contenu le mieux classé de vos concurrents et comment ils abordent leur stratégie de contenu. Dressez une liste de toutes les stratégies de vos concurrents et recherchez les possibilités d’écarts de contenu. Saisissez ces opportunités et assurez-vous que votre contenu est conçu pour servir votre public à chaque étape de son entonnoir d’achat. La recherche et la production continues de contenu peuvent prendre plus de temps, mais elles seront inévitablement plus fructueuses. Autre avantage supplémentaire, cela montrera à vos parties prenantes que vous vous souciez vraiment de leurs performances.

tactiques de référencement faciles mais stupides

2. Attribuer les baisses de performance aux mises à jour des algorithmes (sans preuve)

Les baisses de performances peuvent être aussi soudaines et fréquentes que les mises à jour d’algorithmes, selon le site Web. De nos jours, les mises à jour d’algorithmes sont si fréquentes qu’il serait facile de pointer du doigt Google et de dire qu’elles ont causé la chute de votre classement et de votre trafic organique.

Parfois, c’est vrai !

Cependant, le plus souvent, les baisses de performances peuvent se produire pour différentes raisons. Les raisons les plus courantes de ces baisses de performances organiques sont les suivantes

  • Des problèmes techniques nouvellement découverts sur le site.
  • Des changements significatifs du contenu.
  • La saisonnalité.
    Changements chez les concurrents.
  • Actions manuelles.
  • En gardant ces possibilités à l’esprit, il est important de ne pas choisir la solution de facilité et d’accuser une mise à jour de l’algorithme.

référencement faciles mais stupidesréférencement faciles mais stupides

Avertissement :

Si votre site Web a récemment été touché, ne paniquez pas ! Il y a des choses qui arrivent, et votre trafic reviendra de lui-même. Ce que vous ne voulez pas faire, c’est commencer à apporter des modifications importantes à votre site. Cela pourrait entraîner encore plus de complications au niveau de vos performances organiques.

Que faire à la place ?

Il existe plusieurs guides de récupération du référencement que vous pouvez consulter pour obtenir des informations plus détaillées sur la manière de rebondir après une baisse des performances organiques.

Voici quelques conseils rapides pour savoir si votre site a vraiment été touché par un algorithme.

  • Google a-t-il découvert de nouveaux problèmes techniques ?
  • Un problème technique est l’une des raisons les plus courantes de la baisse des performances d’un site.

 

Cela se produit généralement lorsqu’un administrateur de site met à jour, sans le savoir, diverses parties du site et crée des problèmes techniques importants.

Examinez ce problème en vérifiant les points suivants :

  • Vérifiez le rapport de couverture dans Google Search Console.
  • Exécutez un crawl de Screaming Frog ou Sitebulb pour vérifier les changements structurels et les pièges à crawl.
  • Exécutez un audit automatisé dans l’outil de référencement de votre choix pour rechercher toute erreur cachée.
  • Vérifiez que le fichier robots.txt ne contient pas de nouvelles directives d’exclusion.
  • Exécutez une recherche et un rendu pour voir comment Google rend votre site.
  • Modifications significatives du contenu

 

Il s’agit d’une autre cause fréquente de fluctuations importantes du classement. Certains sites, comme ceux de commerce électronique, modifient fréquemment leur contenu.

Si le contenu de votre site est rarement mis à jour et que vous constatez une baisse du trafic organique ou des classements, vous pouvez chercher à savoir si votre client ou un autre administrateur du site a effectué des modifications inattendues.

Voici quelques façons d’enquêter sur les changements de site :

  • Vérifiez l’outil Changements dans la Wayback Machine.
  • Installez un plugin de journal d’activité pour suivre les modifications de votre site.
  • Cherchez à savoir quelles pages de Google Analytics ont été les plus touchées et analysez-les.

tactiques de référencement faciles mais stupides

Saisonnalité

 

 

Il est rare de trouver des sites qui ne sont pas affectés par une certaine forme de saisonnalité. Chaque fois qu’une partie prenante vient vous voir pour s’inquiéter des baisses de performance de votre site, assurez-vous de vérifier vos repères d’une année sur l’autre. Comparez les lignes de tendance trimestrielles les unes aux autres afin de montrer à vos partenaires que ces baisses ne sont pas inhabituelles.

En outre, vous devez prévoir à l’avance les baisses attendues sur la base des tendances de l’année précédente. L’essentiel ici est que vous continuiez à vous améliorer d’une année sur l’autre.

Changements chez les concurrents

Certains changements de trafic peuvent survenir parce qu’un concurrent améliore sa stratégie organique. En général, cela se traduit par un déclin régulier des performances organiques, et il est inhabituel que cela se produise par des chutes brutales des performances. Si vous pensez que vos concurrents commencent à vous voler vos classements, ne paniquez pas !

J’ai un script Python qui vous permet d’espionner vos concurrents organiques. Il affichera qui est continuellement classé pour les mots-clés de votre thème.

Actions manuelles

Les actions manuelles ne sont plus aussi fréquentes qu’avant, mais elles se produisent toujours. Si votre site a connu une forte baisse de trafic, jetez un coup d’œil à Google Search Console pour voir si des actions manuelles ont été effectuées.

3. Copie de la page de localisation

Lorsque vous développez des pages de localisation pour de grands sites Web comportant de nombreux emplacements, la création d’une copie unique pour chaque emplacement peut être fastidieuse et prendre du temps. Il peut sembler facile d’utiliser la même copie pour chaque page de localisation, mais je vous le déconseille fortement. Vous pouvez obtenir de bien meilleures performances de classement local en vous concentrant sur un texte unique pour chaque page de site.

4. Utiliser des outils d’audit automatisés pour piloter la stratégie

S’appuyer sur des outils automatisés n’est peut-être pas la meilleure façon de conduire votre stratégie organique. De nombreux nouveaux professionnels du référencement ont tendance à effectuer leurs premiers audits de référencement à l’aide d’outils automatisés et à laisser ces outils guider leur stratégie globale de référencement.

Quel est le problème ?

Ces outils d’évaluation du référencement ne « posent pas de questions ».

La clé de toute bonne stratégie de référencement est de poser des questions, notamment, mais certainement pas exclusivement :

  • Qui est mon public cible et de quelles informations a-t-il besoin pour agir ?
  • Y a-t-il des obstacles pour que Google puisse explorer et interpréter mon site ?
  • Ma structure de liens internes facilite-t-elle l’optimisation des entités ?
  • Ce qu’il faut faire à la place
  • Investissez dans un outil comme Screaming Frog ou Sitebulb et apprenez à examiner un site de manière globale.

PS: Je tiens à préciser que je ne touche aucunes commissions à travers les liens, cela est juste à titre informatif.

tactiques de référencement faciles mais stupides

Utilisez des outils de visualisation pour analyser la structure d’un site.

Recherchez les possibilités de lacunes dans le contenu et assurez-vous que votre structure technique est solide. Lorsque votre base technique est propre, les moteurs de recherche peuvent avoir du mal à découvrir, à explorer et à rendre vos pages Web.

5. Payer pour des liens

Maintenant je sais que cet article est censé se concentrer sur les tactiques de chapeau blanc, mais il y a une méthode de chapeau gris de construction de lien dans laquelle vous pouvez payer des compagnies de construction de lien pour des liens garantis. C’est un excellent moyen de garantir que vous obtenez un nombre spécifique de backlinks pour vos clients chaque mois. Cependant, la qualité et la pertinence ne sont presque jamais à la hauteur.

Ce qu’il faut faire à la place

La création de liens a tendance à avoir un effet boule de neige. Si vous obtenez des liens dans des publications connues, il est possible qu’un autre auteur vous découvre et crée un lien vers vous dans ses propres articles. Cependant, ce phénomène est moins fréquent avec les backlinks à faible DA. Je vous recommande d’investir dans des partenaires RP pour vous aider à élaborer du contenu et à obtenir des articles dans des publications dignes d’intérêt. Ces publications plus importantes ont tendance à avoir un taux plus élevé de croissance organique de votre profil de backlink par l’effet boule de neige.

6. Être trop effrayé pour poser des questions

Il est trop facile de chercher les réponses à vos questions, et il n’y a rien de mal à cela. Cependant, lorsqu’il s’agit de stratégie ou d’aborder des problèmes spécifiques, Google ne renvoie pas toujours la bonne réponse pour vous. Vous pouvez demander de l’aide à vos pairs. Même les meilleurs d’entre nous organisent fréquemment des sondages et demandent de l’aide sur Twitter. Il n’y a absolument aucune honte à cela. En fait, c’est même fortement encouragé ! Aucun SEO respectable ne se moquera de vous parce que vous ne savez pas quelque chose. Nous devons tous apprendre d’une manière ou d’une autre.

Si vous êtes encore un peu trop nerveux, adressez-vous à la rubrique Ask an SEO du Search Engine Journal pour obtenir une réponse publique à vos questions anonymes. Ainsi, d’autres personnes pourront bénéficier du partage des connaissances.

7. Ignorer les autres piliers du référencement

La plupart des référenceurs considèrent qu’il y a trois piliers du référencement : le contenu, la création de liens et les aspects techniques. Cependant, j’aime ajouter « local » comme quatrième pilier parce qu’il utilise vraiment des éléments des trois piliers d’une manière unique. Ignorer l’un de ces piliers pendant trop longtemps peut soit retarder l’amélioration de vos classements, soit les inhiber tous ensemble.

Par exemple, si vos audits initiaux montrent qu’il y a un grand nombre de problèmes techniques, vous pouvez être impatient de les régler et de passer tout votre temps à les nettoyer. Si possible, essayez d’allouer vos ressources pour travailler sur chaque pilier du référencement en même temps. Si vous passez tout votre temps à résoudre des problèmes techniques ou à établir des liens, mais que vous oubliez d’améliorer votre contenu, vos classements risquent de ne pas s’améliorer comme vous l’aviez prévu.

Réflexions finales 

Maintenant, je sais que certaines de ces tactiques de référencement peuvent fonctionner pour certains sites Web pendant un certain temps. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’image globale du référencement est beaucoup plus compliquée que ce que ces techniques simples permettent de saisir. Ne vous laissez pas distraire par elles et restez concentré sur l’obtention de résultats durables.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Please follow and like us:
Pin Share
   Send article as PDF   

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
Follow by Email